Mythe biblique issu du Judaïsme primitif et récupéré par les chrétiens, plusieurs éléments viennent de religions plus anciennes.
Caïn et Abel

IL s’agit d’un mythe ancien dont certains passages rappellent la mythologie mésopotamienne, dont la crétion de l'homme par les dieux à partir de glaise. Les protagonistes sont dépeint comme les fils des premiers hommes, le couple Adam et ève. Puisque nous avons dans d’autres courants philosophiques la personnification par des humains de forces positives ou négatives, certains associent aux personnages de ce mythe d’être une allégorie des tendances telles que l.’ambition aveugle et cruelle pour Caïn et la bonté, la compassion et le respect chez Abel..
Bien que Abel est un homme nous pourrions facilement l’associer à la femme et au sens plus large au principe féminin.
Que l’histoire relate le fait que Caïn est le fils illégitime d’Eve qui commit l’adultère avec un séducteur nommé Samaël, que l’histoire associe à l’esprit du mal, et que ce fils tue ensuite son frère, n’est pas sans rappeler d’autres histoires du même genre. Le départ du jardin d’Eden fait suite à une désobéissance des premiers hommes.

Pour ceux qui analysent ce mythe en regard de la déviance de l’homme par rapport à la nature et sa capacité à fournir des ressources pour les êtres vivants, il devient possible d’associer Caïn et ses descendants à un homme  mutant déconnecté de son environnement et inconscient de l.’être. L'union illégitime y devient un croisement d'où nait le mutant. 
Devenu pathogènes pour les écosystèmes qu’ils habitent et exploitent, ces mutants sont les accélérateurs de l’effondrement de la nature et de ses mécanismes régulateurs.

Le dénommé Samaël peut aussi être associé aux anges déchus, ceux ci ayant aussi été chassés d’un lieu nommé paradis parce qu’ils complotaient contre le ou les dirigeants légitimes. Se retrouvant sur terre et détenant un savoir inconnu des êtres qui s’y trouvaient ils les auraient facilement subjugués, d’où la tromperie que le mythe ramène au séducteur Samaël qui convainc Adam et Ève de goûter aux fruits de l’arbre de la connaissance.

Ce qui devient crédible dans cette histoire c’est que cette même méthode aura été utilisée par les peuples colonisateurs pour tromper les indigènes dans les nouveaux continents.

Les Caïnés sont les mutants issus de ces anges déchut, dont le dénommé Samaël est la représentation , qui de ce jour ont étendu leur contrôle sur la planète en favorisant leur progéniture mutante. 
 
 

Retour page précédente