La matrice




Un film qui se déroule dans une monde où les humains sont connectés à une machine gigantesque qui pense pour eux. Ceux qui s'en échappent sont considérés comme des déviants . Cela rapelle d'autres oeuvres dont le meilleur des mondes et 1984.

Bruce Lipton est un spécialiste en biologie cellulaire devenu vulgarisateur scientifique de l’épigénétique puis de la programmation du. subconscient. Son livre The honeymoon effect traite de la question.  Selon Bruce Lipton  un des promoteur de ce mouvement qui propose un changements du progrmme subconscient,  La matrice n'est pasun film de science-fiction, mais d’un documentaire qui relate l’état d’une humanité esclave d’une programmation  qui dirige son existence. Dans ce film le héros se fait proposer deux pilules, une rouge et une bleue et on lui dit que s’il choisit la rouge sa vie changera du tout au tout.  Des études récentes sur le cerveau et la conscience révèlent que le milieu a plus d’influence que les gènes sur notre corps et que nous serions en mesure d’influer sur celui-ci en reprogrammant notre subconscient qui lui a plus de pouvoir sur notre vie que la partie consciente. L’individu représente la conscience, l’environnement le subconscient. Comme pour notre environnement le subconscient ne se modifie pas du jour au lendemain, les infrastructures urbaines représentent nos conditionnements profondément implantés, il faut du temps et des actions concrètes pour les modifier. Certains ne voient pas l.ampleur de leurs conditionnements, ne réalisent pas jusqu'à quel point cela les emprisonnent dans des comportements télécommandés qui servent à entretenis la matrice, un système insoutenable.

Pilule rouge.

Ce qui suit est probablement la meilleure  ou la pire suggestion qui vous aura été présentée durant votre vie.
(lisez la mise en garde)

J’ai évoqué qu’il existe une différence entre la conscience et la subconscience en disant que la  première est érudition alors que la deuxième est intelligence. La raison est que la conscience ne fonctionne que cinq pour cent du temps et ne peut de ce fait changer notre vie. La partie consciente est créative pas agissante, c’est un levier que nous pouvons utiliser pour faire de gros changements.

Il est donc reconnu que nous ne sommes conscients que cinq pour cent du temps, que le quatre-vingt-cinq pour cent qui reste soit notre programme subconscient. La raison est que nous sommes continuellement en train de penser et que lorsque l’on pense c’est le programme qui prend la relève et accomplit notre routine.  Le problème est que ce programme n’est pas de nous, il a été installé durant les sept premières années de notre vie alors que notre cerveau fonctionnait surtout en onde Thêta. Ce programme s’est ensuite enrichi des habitudes que nous avons contractées et entretenues.


Il s’ agit donc d’un programme qui n’a rien à voir avec nos aspirations présentes c’est la vision de nos parents, de la culture du temps de notre enfance, de nos professeurs qui dirige 95% de notre vie.

Il est possible de changer le programme, du moins certains codes de celui-ci, en profitant des moments de la journée ou le cerveau est en bêta et thêta pour en implanter de nouveaux.

Au réveil et avant le sommeil, le cerveau est en thêta, il s’agit de répéter à ces moments des phrases  au présent, comme, je m’aime, je suis beau, je suis en santé, je suis exceptionnel , je suis charismatique, etc. La forme affirmative de ce que l’on désire être. Il s’agit de répéter ce manège durant quelques mois pour que les codes s’implantent dans le subconscient. Le faire au moins dix ou quinze minutes chaque fois, certains enregistrent une phrase qui se répète en boucle et s’endorment avec l’enregistreuse en marche.

Cela ne rendra pas physiquement beau ou en santé, mais fera que le subconscient trouvera le moyen une fois le programme implanté, de l’accomplir en changeant notre comportement. Le subconscient fonctionne de manière réflexe et instinctive, le comportement est naturel non pas un rôle que l’on tente d’endosser, ce qui fait toute la différence.

Le subconscient est une encyclopédie il contient un nombre incalculable d’informations qui peuvent servir à réaliser ce que nous lui demandons pourvu que ces demandes soient faites de la façon adéquate.  La prière est une méthode d’accéder au subconscient qui a été confondu avec le petit Jésus, dieu, Mahomet par des générations de croyants.  Cela a fonctionné pour plusieurs malgré leur méconnaissance de qui répondait réellement à leurs demandes. IL existe évidement un lien avec le macrocosme, l'environnement, la nature,  qui elle aussi contient un aspect subconscient. le subconcient de notre corps serait en lien avec celui du macrocosme tout comme le conscient à un lien avec notre subconscient.

Je puis vous dire que cela fonctionne pour moi, j’ai installé de nouveaux codes dans mon subconscient et fonctionne avec ce nouveau programme depuis au moins deux ans. La différence majeure est comme je l’ai évoqué comportementale. je suis devenu plus winner que looser, vois maintenant le verre à moitié plein au lieu d’a moitié vide et j’ai de la répartie ayant plus souvent la capacité de dire ou de faire le bon mot et bonne action selon la situation qui se présente.

Tu es gros, maigre, petit, laid ? Peu importe ton apparence du moment que ton comportement est le bon tout va te réussir si tu implantes les codes qu’il faut.

Cette méthode est puissante, mais demande quand même un changement dans les autres aspects de notre vie pour que les changements espérés  soient pleinement effectifs et durables. Des dépendances nocives doivent être abandonnées, du moins considérablement réduites pour mettre le plus de chances possible de notre côté. Attention a la télé ou programme que nous regardons, ils implantent, avec le temps et l'usage, des codes dans notre subconscient.

Pour les fumeurs. Le code serait je ne fume pas. Pour les mangeurs compulsifs, je mange raisonnablement.Il est bon alors que l’on répète le code de s’imaginer refuser une cigarette, une autre assiette ou verre d’alcool selon le cas particulier.

Ne donne pas un fusil à un tueur

Il est un côté pervers au pouvoir que l’on peut acquérir, celui d’être incapable de l’utiliser adéquatement. Ne pas faire un feu intense dans un poêle dont la cheminée est encrassée, la fumée envahira la maison, le feu risque d’embraser la cheminée et de se propager à ta demeure.  Cette image est représentative de ce qu’un pouvoir puisse détruire celui qui n’est pas apte à l’utiliser.

Une potion qui rendrait celui qui la boit très fort ne modifie pas le corps et sa constitution qui n’auraient pas la capacité d’endurer cette force,  les tendons et/ou le squelette peuvent en subir des atteintes irrémédiables.

Même chose en ce qui concerne une grosse somme d’argent qui tout à coup nous est donné, de ces moyens inattendus nous pouvons faire plus de mal que de bien, le fait d’avoir de l’argent ne donne pas l’assurance que nous l’utiliserons positivement.

Avant toute chose il faut se recentrer, redevenir un être éveillé.

Pour cela les anciens nous ont donnés des balises sur le chemin à suivre.  D’abord redéfinir ce que nous croyons être des valeurs en recentrant celles-ci vers ce qui est fondamental.

Si l`on s`attache à la voie antique pour maîtriser l’être d’aujourd’hui ont peu alors connaître l’antique commencement. C`est le fil conducteur de la Voie. D’où me vient la connaissance de la nature de toutes choses ? De la semence , précisément. Qui se connaît soi-même est sage, qui triomphe de soi est puissant, qui sait se satisfaire est riche. L’homme vrai s`en tient au réel et non pas aux apparences, Il réside dans l`être et non dans l’apparence, il rejette celle-ci et s`en tient à celui-là. Ne souhaite pas pour toi le brillant éclat du joyau, mais la rudesse grossière de la pierre. (Lao Tseu)
 

La richesse mène au gaspillage et ce gaspillage devient exponentiel à mesure que cette richesse s’accroît. Ces gens qui pour économiser, alors qu’ils possèdent déjà trop puisqu’ils dépensent pour le superficiel, ces personnes s’enfoncent un peu plus dans l’inconscience en prenant la part qui devrait être destinée aux  démunis.  Ainsi ils amplifient le déséquilibre, laissent au désert l’espace pour se dilater.

Cela me fait penser à cette cuisine moderne qui utilise l’aliment pour décorer plus que pour sa vocation première qui est de nourrir.
 

La difficulté que plusieurs rencontrent est issue de l apparente facilité à laquelle ils ont succombé du chemin qu’elle leur a fait suivre celui qui les a menés vers ce qui est maintenant, encore  apparemment, d’insurmontables obstacles  Ce qui paraît insurmontable est l’attachement a ce qu’ils croient posséder.

Pour plus de détails